Renforcer les partenariats et le partage d’expérience

MedMedia convient que les pays de la région sud de la Méditerranée ont une expérience et un savoir-faire essentiels à partager. Les gouvernements s’engageant sur la voie de la démocratie peuvent aussi bénéficier de l’expérience de leurs voisins qui ont déjà fait face et surmonté des défis similaires ; ceux-ci pourront utilement être impliqués dans le dialogue sur les processus de réforme des médias.

Les mécanismes et approches adoptés au niveau international par l’Union européenne ou les Nations unies peuvent également contribuer à façonner les processus de réforme et fournir des repères précieux.

Mettre en valeur les ressources relatives aux processus de réforme:

Au cours des dernières années – et particulièrement à la suite de soulèvements du printemps arabe – experts internationaux et locaux ont produit un important corpus de recherche et d’études comparatives sur le paysage médiatique de la région.

Une grande partie de ce travail ne bénéficie pas d’une visibilité adéquate et il n’existe actuellement aucune plate-forme dédiée à la compilation – des résultats de ces recherches, des ressources juridiques et de documents officiels clés – ou au suivi de la réforme des médias au niveau régional.

Un mécanisme de diffusion plus efficace pourrait aider les décideurs et les responsables de médias à accéder rapidement à l’information qui pourrait avoir un impact significatif sur les initiatives de réforme.

Promouvoir les valeurs de service public

Pour beaucoup de praticiens – en particulier ceux en concurrence avec les chaînes satellitaires de divertissement plus dynamiques- les programmes proposés par les medias publics sont perçus comme «louables mais ennuyeux ». Certains craignent de perdre de significatives parts d’audience s’ils proposaient une programmation trop «sérieuse» ou reflétant des groupes d’intérêts minoritaires.

Dans le même temps, l’atout clé de la compétitivité médias de service public – leur capacité à produire des programmes locaux qui reflètent les intérêts et les préoccupations des audiences nationales – est souvent négligé.

Renforcer la confiance du public

Les audiences à travers le monde arabe font considèrent que les médias étatiques n’ont pas réussi à suivre la cadence des événements récents, et en particulier, continuent d’ignorer les attentes de la jeunesse.

En outre, la perception que les médias étatiques restent subordonnés aux gouvernements a nui à leur crédibilité. L’absence apparente de mécanismes de gouvernance appropriés et de valeurs éditoriales claires constituent également des obstacles au développement de la confiance du public.

Répondre à de nouveaux impératifs

Le programme MedMedia cible le cœur de ces problèmes en encourageant une transparence plus grande dans le secteur et une vraie prise de conscience des nouveaux impératifs.

En rassemblant les acteurs et les organisations clés au sein d’un environnement favorable, le projet pourrait jouer un rôle crucial pour dépasser l’impasse politique existante dans certains pays partenaires et obtenir un consensus sur un large éventail de questions liées aux médias.