La FIJ est enregistrée en vertu de la loi belge sous le statut d’Association internationale sans but lucratif (AISBL), elle promeut les droits, les normes professionnelles et la sécurité des journalistes. Elle encourage également la solidarité dans la profession et de meilleures conditions de travail, convaincue que la liberté de la presse et le vrai journalisme ne peuvent être atteints que lorsque les journalistes travaillent dans un environnement exempt de corruption, de pauvreté et de peur.

La politique de la FIJ est décidée par son Congrès qui se réunit tous les trois ans et le travail accompli par son Secrétariat basé à Bruxelles, sous la direction d’un Comité exécutif élu. Le dernier congrès a eu lieu à Dublin du 4 au 7 Juin 2013. Les programmes régionaux et nationaux sont mis en œuvre par les bureaux et les structures régionales de la FIJ en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique latine.

Les projets de la FIJ dans la région MENA visent à renforcer la capacité des syndicats à organiser et représenter les journalistes. Là où les journalistes sont organisés et représentés par des syndicats forts, indépendants et démocratiques, ils sont mieux armés pour défendre leurs droits et travailler pour l’intérêt général. Les projets ont donc été centrés sur:

  • L’amélioration de la sécurité des journalistes et la lutte contre l’impunité.
  • La surveillance, l’information et les campagnes relatives à toutes les violations des droits des journalistes.
  • La promotion des normes éthiques les plus élevées de journalisme.
  • La promotion de l’égalité des genres et la lutte contre toutes les formes de discrimination dans le journalisme.
  • La défense des droits sur le lieu de travail, la lutte contre la corruption, la réforme des lois relatives aux médias et la création d’une culture démocratique des médias servant l’intérêt général.

La FIJ a joué un rôle central dans deux précédents projets financés par l’UE couvrant la région sud de la Méditerranée. D’une part, le programme Eu4medjournalists (Europe pour les Journalistes de la Méditerranée) visant à améliorer la qualité de la couverture médiatique des relations avec l’UE et l’instrument MEDA dans les pays de la PEV. Le projet a permis de former les journalistes à la production de reportages professionnels couvrant les questions européennes et renforcer la coopération entre les organisations de médias au niveau national et régional.

La FIJ a également assuré le volet Networking du projet European Neighbourhood – Journalism Network (ENJN) visant à développer les réseaux et proposer de nombreuses opportunités d’échanges et de formations pour les journalistes de l’Euromed et ceux du voisinage de l’Est.
Grâce à ce projet, la FIJ est parvenue à élargir et à renforcer les réseaux de médias existants dans la région de la PEV. Elle a également organisé une série de 15 conférences et autres évènements auxquels se sont associés plus de 1000 participants.