Communiqué de presse 02/05/2018

MedMedia, un programme financé par l’Union européenne, lance, à l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, son dernier rapport régional.

Couvrant sept pays* du sud de la Méditerranée, le rapport examine les pratiques journalistiques et l’efficacité et des réglementations en matière de lutte contre la haine dans les médias.

« De nouvelles libertés ont été acquises dans certaines parties de la région ces dernières années », a déclaré Toby Mendel, co-auteur du rapport. « Mais les nombreux conflits qui y persistent, et dont la plupart contiennent un élément de division ethnique ou religieuse, continuent d’alimenter la haine dans les médias. »

Le rapport ainsi qu’une série de discussions appuyées par MedMedia sur cette question ont mis en évidence de nombreuses tendances alarmantes, notamment la couverture médiatique amorale de la migration et de l’extrémisme ; l’incitation à la haine dans les programmes en direct et la virulence croissante des politiciens à la télévision et sur les médias sociaux.

 » Alors que des idéologies opposées sur l’avenir de la région s’affrontent, les journalistes se retrouvent trop souvent victimes ou auteurs d’incitations ciblées. Il y a un besoin urgent de responsabilisation et d’un engagement fort en faveur d’un journalisme éthique et de discours responsables », a déclaré Nahla Momani, co-auteur du rapport.

La publication récapitule également les normes internationales et offre des recommandations pour de meilleures pratiques en la matière. En tant que tel, elle a pour objet de fournir des pistes utiles aux décideurs dans le secteur, aux journalistes et aux politiciens sur les éléments à considérer lorsqu’ils régulent, couvrent ou interviennent dans les médias.

Ce rapport a été rédigé par une équipe d’experts comprenant Toby Mendel, directeur exécutif du Centre pour le droit et la démocratie, Nahla Momani, experte dans les domaines des droits de l’homme et de la liberté d’expression en Jordanie, Bassam Eweidah, directeur de la faculté des médias à l’université Birzeit en Palestine, et Sarah Bouchetob, responsable de campagnes à la Fédération internationale des journalistes et experte clé du programme MedMedia.

Pour lire le Rapport MedMedia sur la lutte contre le discours de haine et le racisme dans les médias de la région sud de la Méditerranée en anglais et en arabe, cliquez ici

*: L’Algérie, l’Egypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Palestine et la Tunisie.

Photo: Dean Hall